Recherche

Archives

20 février 2006 1 20 /02 /février /2006 00:00
Oui... la mort est partout tout le temps... mais elle nous touche et nous inquiète plus particulièrement quand elle "frappe" dans notre entourage... et d'autant plus quand elle emmène brusquement des jeunes qui avaient encore tant de choses à découvrir.

En ce moment, elle est venue semer la tristesse chez des ami(e)s à moi.
Je ne sais pas vraiment quoi dire... je me sens un peu impuissant face à ça...

Ca me rappelle ce que m'a dit ma maman : après la mort d'un frère que je n'ai pas connu, ce qui l'avait surtout touché et aidé à tenir, c'était les témoignages de réconfort et l'écoute que mes parents ont reçus, surtout de la part de personnes auxquelles ils ne s'attendaient pas.

Sachez donc que je suis là, à l'écoute... si vous avez besoin de parler de ça, ou d'autre chose, n'hésitez pas.
Élégamment écrit par B@loo - dans C'est la vie...
commenter cet article

commentaires

Chris la dormeuse du val 27/02/2006 18:40

C'est le point de vue d'un vivant ! Pour moi, cette froideur exprime bien la solitude , le vide  que l'on peut ressentir lorqu'on est confronté à la perte de quelqu'un , on se sent éteint , comme mort à l'intérieur; et  au fond on se retrouve toujours seul même lorsqu'on est entouré, face à soi-même , face à ses angoisses , face à l'absence et aussi face à notre propre mort , car on vit en un sens pour mourir....La vérité est là , on est tous condamné.....

Chris la dormeuseduval 27/02/2006 00:07

J'adore ce texte qui évoque la mort ....à sa façon ....
A mesure que vous approchez de la vérité , votre solitude augmente.  Le bâtiment est splendide , mais désert. Vous marchez dans des salles vides, qui vous renvoient l'écho de vos pas . L'atmosphère est limpide et invariable; les objets semblent statufiés. Parfois vous vous mettez à pleurer , tant la netteté de la vision est cruelle. Vous aimeriez retourner en arrière dans les brumes de l'inconnaissance, mais au fond  vous savez  qu'il est déjà trop tard . Continuez . N'ayez pas peur. Le pire est déjà passé . Biensûr , la vie vous déchirera encore ; mais, de votre côté, vous n'avez plus à faire avec elle . Souvenez vous-en :    fondamentalement , vous êtes déjà mort . Vous êtes maintenant en tête à tête avec l'éternité .....
"Rester vivant"  Houellebecq  
Qu'en pensez -vous ?

B@loo 27/02/2006 10:46

C'est la mort du point de vue d'un vivant ou d'un mort ???Enfin pour le texte, les mots sont un peu "froids" à mon avis... ça exprime bien la mort, mais de manière figée, sans émotion je trouve... ça me touche et en même temps je pense que ça ne va pas assez loin... c'est assez bizarre comme avis...

jaydoodoo 20/02/2006 19:43

moi je peux juste te dire merci d'etre la pour moi...

B@loo 20/02/2006 22:06

Pas de problème mon poulet... tu peux compter sur moi !

Soph 20/02/2006 17:33

Je pense que dans ces situations, les mots ne servent pas à grand chose, on ne les entend pas. Par contre le fait que la personne sache que tu es là pour elle, que tu la soutiens dans cette épreuve est très important. Et je parle en connaissance de cause.

B@loo 20/02/2006 17:42

Oui je le pense... je l'espère en tout cas...

Eon 20/02/2006 16:27

Il est vrai qu'il est souvent plus difficile d'envisager la mort de sa proche que la sienne...

B@loo 20/02/2006 17:02

Pour moi, la mort n'est pas vraiment un problème... ni la mienne ni celle des autres...Je ne suis pas insensible ( loin de là même ), ça me fais mal bien sûr... mais c'est une chose inéluctable et je préfère l'accepter que de la subir.Ce qui m'est difficile, c'est quand des personnes que j'apprécie sont affectées par la mort de personnes que je ne connais pas ou peu... ça me fait mal pour elles, mais je ne sais pas quoi dire ni quoi faire à part juste être là pour elles.